Un peu d'histoire...

La vie des Sœurs de Notre-Dame de La Tramontane à Juan les Pins a commencé en 1968, lorsqu’elles ont ouvert l’école aux filles préalablement scolarisées à Notre Dame de la Pinède depuis plusieurs années.

Les locaux étant devenus trop exigus, les Pères de l’Oratoire ont demandé à Soeur Charles-Marie, alors directrice, de fermer cette petite école primaire pour récupérer leurs locaux. Mais les Parents d’élèves ne l’entendaient pas ainsi. Une délégation motivée s’est rendue à Monteils (Aveyron) pour supplier Mère Agnès de Jésus, alors Prieure Générale, d’acheter un terrain pour y construire une nouvelle école et garder « leurs Sœurs ».

Après beaucoup de recherches, ils trouvèrent un vaste terrain de camping de trois hectares appelé "La Tramontane". 

Sr Thérèse Alaux est alors envoyée pour réaliser cette construction. 

Pour financer cette belle « œuvre », les parents d’élèves (il faut surtout citer Mr et Mme Chambon, co-fondateurs avec Sr Thérèse) avaient créé des bons de souscription, organisé de grandes  kermesses, des bals costumés au Casino de  Juan les Pins, des ventes de mimosas à la porte de toutes les églises de Juan et d’Antibes, des lotos géants, des repas Parents-Prof….Tout était bon pour aider au financement de l’école.

 

La Communauté comptait alors 5 sœurs : Sœur Thérèse Alaux, Sœur Anne-Cécile, Sœur Euphrasie, Sœur Zoë, et Sœur Marie-Agnès. Nous logions dans une petite maison au fond de la propriété : "La Clé des Champs", en attendant le bâtiment "Communauté" qui sortit de terre le dernier.

Tout au long des années beaucoup de sœurs sont venues étoffer la communauté et se mettre au service de cette mission apostolique dominicaine : Sœur Marie Marty, Sœur Jeanne-Marie Isaac, Sœur Rose de Lima, Sœur Myriam, Sœur Jean-Pierre, Sœur Marie-Cécile, Sœur Blandine, Sœur Anne-Bernadette, Sœur Bernard-Marie Chambert, Sœur Jean-Dominici, Sœur Norbert,  Sœur Magdalena, Sœur Suzanne, Sœur Bernadette, Sœur Huguette, Sœur Praxède, Sœur Inès.    

En 1982, la communauté comptait 13 sœurs. Elles y exerçaient un bel apostolat : enseignement, catéchèse, restauration, surveillance des élèves… Elles étaient partout présentes !

Très vite, l’établissement s’est agrandi, les élèves devenant de plus en plus nombreux. De nouveaux bâtiments se sont élevés et les anciens ont été restaurés ou modifiés pour répondre à une attente de plus en plus pressante des parents.

La direction fut ensuite confiée à des laïcs : Monsieur Micelli, Madame Odin, Monsieur Lemasson, Monsieur Chatelet, Monsieur Backes et Madame Lecuyer.  

Durant toutes ces années, Notre Dame de la Tramontane, s’est embellie et développée grâce à l’étroite collaboration des Parents d’élèves qui n’ont ménagé, ni leur  temps, ni leur peine et qui œuvrent encore aujourd’hui pour la faire vivre en collaboration avec les Sœurs Dominicaines.

Actuellement, six religieuses vivent sur le site de la Tramontane : Sœur Jean-Bosco, Sœur Jean-Dominique, Sœur Anne-Bernadette, Sœur Raymonde, Sœur Marie-Lou, Sœur Marie-Agnès.

Notre mission a toujours été une mission d’éducation,
au service des enfants et des Jeunes
Notre école est un lieu où il fait bon vivre, étudier et grandir, dans un esprit dominicain et évangélique,
et, sous la protection de NOTRE DAME de La TRAMONTANE.

La Congrégation des Sœurs Dominicaines